Comment faire du bodyboard ?

Il y a beaucoup plus à faire sur un bodyboard que de simplement s’allonger, donner des battements de pieds et surfer sur la vague. En dehors de la connaissance des vagues et d’avoir le bon équipement en fonction de sa taille, son poids, etc. le positionnement du corps et des mains est peut-être le facteur le plus important pour passer du simple fait de « surfer sur la vague sur la plage » et passer au niveau supérieur du bodyboard. Je vois beaucoup de riders, en particulier les débutants et les novices, qui font mal les choses, voici les détails :

CONSEIL : Ne cirez pas trop votre planche dans la zone de la poitrine et du ventre ! Cela vous empêchera d’ajuster rapidement la position de votre corps pour effectuer diverses manœuvres. Vous voulez beaucoup de waxe (cire) là où vont vos bras et vos mains, mais juste un peu dans la zone poitrine de la planche !

Comment faire du bodyboard ?

Les différentes parties d’un bodyboard

Avant d’entrer dans les détails, il est important de connaître toutes les parties d’une planche de bodyboard.

  • Nose – C’est la pointe supérieure du tableau.
  • Nose Bulbs – Zones de préhension des doigts sur le bas de votre bodyboard.
  • Contours – Canaux incrustés sur le dessus (ou le pont) de votre planche, qui aident à la prise et au placement des mains et des coudes.
  • Deck – C’est la partie principale de la planche, là où vous naviguez !
  • Core – La partie intérieure en mousse de la planche. Les noyaux varient en fonction du matériau, comme nous le verrons plus loin.
  • Tail – C’est l’extrémité inférieure de la planche, à l’opposé du nez. La queue aide à la manœuvrabilité dans différentes conditions de surf.
  • Slick – C’est l’extrémité opposée de la planche qui touche l’eau. Les slicks permettent à la planche de glisser plus facilement dans les vagues.
  • Bumpers – Rembourrage supplémentaire le long des bords de la planche qui contribue à sa durabilité.
  • Rails – Les bords d’une planche, qui, divisés en deux parties, aident à la maniabilité et à la vitesse.
  • Channels – Les rainures qui partent de l’arrière de la planche vers le haut et deviennent progressivement moins profondes à mesure que l’on se rapproche du milieu et du haut de la planche. Elles aident à la vitesse et à l’écoulement de l’eau.
  • Stringers – Tiges ou tubes au milieu de la planche qui aident à renforcer la planche.


Avancer

Votre corps doit être confortablement équilibré sur la planche, vos hanches étant proches de l’arrière/du bout de la planche… assez loin en arrière pour que lorsque vous faites des battements de pieds, vos pieds soient sous l’eau et non pas en train de frapper la surface. Cela vous permettra de tirer le maximum de puissance de votre coup de pied. Frapper la surface gaspille de l’énergie, donne très peu de mouvement vers l’avant et dérange ceux qui se trouvent à proximité lorsque vous les éclaboussez au visage sans le savoir.

Les coudes doivent être sur la planche, et non pas suspendus aux bords, le dos arqué, et les mains doivent saisir les coins supérieurs de la planche pendant le coup de pied.

Si vous voulez ramer avec les bras (j’alterne souvent entre la rame à bras et les battements de pied), avancez sur la planche de façon à ce que vos pieds/jambes soient légèrement soulevés hors de l’eau et que le nez de la planche soit légèrement submergé.

Une main pousse le nose, l’autre rame et les palmes sont sous l’eau pour un maximum de puissance.

Rattraper le Wavescoot sur la planche pour que le bord arrière de la planche soit au même niveau que les os de vos hanches (avoir une planche de la bonne taille est crucial pour cela). Assurez-vous que vos pieds/nageurs sont immergés. Placez une main sur le centre supérieur du nez et poussez vers le bas pour contrebalancer, car la majeure partie de votre poids est bien en arrière sur la queue. De l’autre main, creusez profondément avec une pagaie solide tout en donnant de vigoureux coups de pied sous l’eau à l’approche de la vague.

Votre main sur le nose de la planche doit pousser fort pour maintenir la planche à plat afin qu’elle plane à mesure que vous prenez de la vitesse et que la vague passe sous vous..

Surfer sur la vague

Une fois que vous sentez la vague vous pousser, avancez rapidement sur la planche et cambrez votre dos en soulevant votre poitrine et en gardant la tête haute. Le moment est venu d’adopter votre position de surf, qui sera déterminée par la direction dans laquelle vous allez – à droite ou à gauche.

Position des bras

Aller à gauche

Déplacez votre main gauche vers le coin supérieur gauche de la planche. Votre coude et votre avant-bras gauches doivent reposer sur le pont le long du bord gauche. Cela vous aide à tenir votre carre sur la face de la vague.

Aller à droite

Déplacez votre main droite vers le coin supérieur droit de la planche. Votre coude et votre avant-bras droits doivent reposer sur le pont le long du bord droit. Cela vous aide à maintenir votre carre sur la face de la vague.

La position parfaite du bras et de la main permet de changer facilement de direction.  Notez le bras intérieur le long du bord gauche de sa planche avec l’avant-bras et le coude vers le bas pour contrôler la carre.  L’extérieur de la main droite se trouve à 1/3 de la bordure droite de la planche avec le coude vers le haut pour l’effet « cantilever ».  Je vois de nombreux riders mettre leur main de tête en haut au centre du nose et même sur le mauvais coin. Ne faites pas cela ! Cela affecte votre capacité à effectuer des changements de direction rapides.

Votre main droite doit se trouver à environ un tiers de le Rails droite de la planche, votre coude étant soulevé de la planche et agissant comme une sorte de porte-à-faux qui vous permet de pousser votre main gauche de haut en bas pour contrôler la direction de la planche. Appuyez sur cette rambarde extérieure avec votre main droite et vous baisserez la vague.

Comment faire du bodyboard ?

Positionnement du corps

Votre corps doit être positionné sur le côté gauche de la planche pour le virage du bas et le trim le long de la vague, mais si vous voulez faire un cutback, vous devrez glisser rapidement votre corps sur le côté droit de la planche et reculer un peu, tout en maintenant la position de vos mains, et vous trouverez la planche tournant vers la vague. Pour une vitesse maximale, vous voulez être aussi loin que possible en avant sur la planche sans perdre votre avantage ou plonger du nez. Pour le contrôle, vous reculerez un peu, de sorte que vous vous déplacerez fréquemment sur la planche en fonction de ce que vous faites sur la vague. Pour les tonneaux creux et raides, positionnez-vous de plus en plus en arrière sur la barre qui s’appuie sur la face de la vague pour ne pas déraper.

Comment faire du bodyboard ?

Vous aimerez aussi...